mardi 20 octobre 2020

Bruissement I/Sophie

   L'exposition "Binômes" a ouvert ses portes le vendredi 3 octobre 2020 à Morlaix. Première d'une série d'expositions qui auront lieu ensuite à Paris en 2021 et à l'Isle sur Tarn en 2022.

The exhibition "Binômes" opened its doors on Friday 2020, October 3 in Morlaix. First of a series of exhibitions that will then take place in Paris in 2021, and at l'Isle sur Tarn in 2022.


















"Bruissement I" est la gravure d'Hiroko que j'ai choisie pour faire mon binôme. C'est une eau-forte faisant partie de la série des "Nature".

"Bruissement I" is Hiroko's print that I chose to do my binomial. It is an etching, part of the series of "Nature".





                                                                          "Sophie", Manière Noire, 2020.

J'explique comment m'est venue cette gravure : 

Cette gravure spécialement créée pour l’exposition « Binômes » raconte une histoire. Pour ceux qui ne connaissaient pas Hiroko, ou ne connaissent pas son travail plus ancien, ni les gens qu’elle a côtoyés, je vais dévoiler ce qui m’a inspiré et qui était important à mes yeux. Tout d’abord j’ai choisi comme binôme une gravure faisant partie de la série Nature, celle qui a été produite par Hiroko en France dans la dernière partie de sa vie quand je l’ai rencontrée à la Cité Internationale des Arts à Paris. La petite barrière qui serpente derrière le personnage fait écho à sa toute première série de lithographies qui s’intitule « Beaucoup de Planches », où tous les jalons sont comme posés, les prémices de son travail, minutieux et obsessionnel. Ce sont des planches qui forment une barrière où chaque détail des fibres, des nœuds et méandres du bois sont dessinés lignes après lignes. Puis vient ce personnage au premier plan, Sophie qui est ma voisine d’atelier à Saint-Ouen, et celle aussi d’Hiroko, qui venait de s’installer dans l’atelier mitoyen. Elles ont fêté ensemble cette première rencontre et ont passé probablement ce qui devait être la dernière soirée d’Hiroko en France juste avant son départ pour le Japon. Ainsi commence et s’achève ce voyage imaginaire en hommage à l’amitié.  


I explain how this engraving came to me: 

This engraving, specially created for the «Binômes» exhibition, tells a story. For those who did not know Hiroko, or do not know her older work, or the people she has known, I will reveal what inspired me and what was important to me. First of all I chose as a pair an engraving that was part of the Nature series , the one that was produced by Hiroko in France in the last part of her life when I met her at the Cité Internationale des Arts in Paris. The small barrier that winds behind the character echoes his very first series of lithographs entitled «Many Plates», where all the milestones are laid, the beginnings of her work, meticulous and obsessive. They are boards that form a barrier where every detail of the fibers, knots and meanders of the wood are drawn, lines after lines. Then comes this character in the foreground, Sophie who is my studio neighbour in Saint-Ouen, and that of Hiroko, who had just moved into the adjoining studio. They celebrated this first meeting together and spent probably what was to be Hiroko's last evening in France, just before she left for Japan. Thus begins and ends this imaginary journey in homage to friendship.


Retrouvez ci-dessous un lien vers l'association "Les moyens du bord" qui a fait un très beau dossier pédagogique ainsi qu'un film à découvrir sur leur site, merci à Aurélie DORANGE pour la partie médiation et programmation culturelle :

Find below a link to the association "Les moyens du bord" which has made a very nice educational file as well as a film to discover on their site, thanks to Aurélie DORANGE for the part mediation and cultural programming:

 https://lesmoyensdubord.wordpress.com/binomes-hommage-a-hiroko-okamoto/



Et à Ximena DE LEON commissaire de l'exposition :

And to Ximena DE LEON curator of the exhibition:

http://ximena-art.com





Aucun commentaire:

Publier un commentaire